© Pablo Fernandez
© Pablo Fernandez

Léa Legros Pontal, née en 1988 à Marseille, est une altiste indépendante basée à Berne. Après un Bachelor avec mention au CNSMD de Lyon (2012), elle s’installe en Suisse pour la fin de ses études pour un Master Performance suivit d'un Master Orchestre à la Haute École de Lucerne auprès d’Isabel Charisius et Sylvia Zucker.

Passionnée de musique de chambre Léa a étudié dans la classe du Quatuor Ysaÿe au conservatoire de Paris. Elle a également fait partie d’un trio flûte, alto et harpe pendant près de 5 ans. 

Léa travaille régulièrement avec plusieurs orchestres comme le Sinfonieorchester St. Gallen, l’Orchestre National du Capitole de Toulouse ou les Festival Strings Lucerne. Par ailleurs elle est alto-solo de la Camerata Ataremac (Lausanne). Depuis 2020 elle est également membre du Berner Kammerorchester (BKO).

La musique contemporaine et l’improvisation libre sont deux aspects importants de son activité musicale. Pendant ses études à Lyon elle participe à la classe d’improvisation dirigé par Henri-Charles Caget et Jean-Marc Foltz. Par la suite Léa a continué de s’imprégner de conseils artistiques auprès de Garth Knox, Joëlle Léandre, Laurent Estoppey, Nils Wogram, Jacques Demierre, Lauren Newton et Gerry Hemingway.

La musique ancienne fait aussi partie de sa palette musicale. Depuis 2018 elle étudie l'alto baroque auprès de la violoniste Sabine Stoffer à l'Ecole de Musique de Berne. Léa se produit régulièrement avec les ensembles Arpa Festante (DE) et Chiave d’Arco (CH).

www.lealegrospontal.com